11 décembre 2018

Eco-quartier : lieu de vie harmonieux

Ces dernières années, les écovillages – des communautés locales visant à réduire leur impact écologique tout en optimisant le bien-être et le bonheur des hommes – ont proliféré dans le monde entier. Ils intègrent une multitudes d’idées et d’approches radicales qui remontent à Schumacher, Gandhi, l’éco-féminisme et le mouvement de l’éducation alternative.

Découvrez l’histoire et le potentiel des écovillages

  • Tirer un apprentissage du meilleur des cultures traditionnelles et indigènes;
  • Economie alternative: banques et monnaies communautaires, simplicité volontaire;
  • Concevoir avec la nature: permaculture, éco-construction, production d’énergie à petite échelle, gestion des déchets, systèmes de transport à faible impact sur l’environnement, etc.;
  • Production et traitement de la nourriture biologique locale;
  • Renaissance de la gouvernance participative à petite échelle, facilitation des conflits, intégration sociale et communauté intergénérationnelle active;
  • Création d’une culture de la paix, et méthodes d’éducation alternatives.

Alors que les réserves de pétrole s’épuisent, les écovillage nous donnent une façon de vivre véritablement plus écologique et durable, et de recréer du lien social.

Le mouvement pour les écovillages est une communauté pacifique, durable et socialement juste.

Communautés est en plein essor

“Les écovillages constituent certainement le phénomène le plus nouveau et le plus puissant de tous les types de communautés intentionnelles. A l’avant-garde du mouvement environnemental qui balaye le monde, ils réunissent à mon sens deux profondes vérités: la vie humaine s’épanouit mieux au sein de petites communautés harmonieuses apportant un soutien à chacun. Le seul chemin soutenable pour l’humanité est celui de la redécouverte et de l’amélioration d’une vie communautaire traditionnelle.” Robert J. Rosenthal, professeur de philosophie , Université d’Hanovre, Etats-Unis.

Extraits du livre de Jonathan Dawson “Les Ecovillages – laboratoires de modes de vie éco-responsables”.

La différence entre éco-village et éco-quartier est principalement la taille.