fév 172013
 

Affiche cafés_culturels, printemps_2013

août 262012
 

mai 192012
 

Article paru dans La Liberté du 19 mai 1012 :

SOCIÉTÉ • Un groupe de citoyens veut mettre sur pied ces discussions dès l’automne. Un sondage est lancé pour connaître les thèmes qui intéressent.

Des cafés culturels dans le chef-lieu glânois? C’est ce qu’un groupe de citoyens souhaite mettre sur pied dès cet automne. « Ça se fait déjà à Fribourg, où il y a des cafés scientifiques. Je suis arrivé à Romont il y a environ deux ans, cela me manquait. Je ne dis pas qu’il n’y a pas d’offre culturelle, mais il manque d’événements qui traitent de questions de société ou de questions culturelles au sens large du terme», indique Marc Vonlanthen, un des citoyens à l’origine de cette initiative apolitique, lui qui est par ailleurs conseiller général.

Les organisateurs prévoient pour l’instant huit rendez-vous par année. «A chaque soir, une ou deux personnes parleront d’un sujet. Mais rien à voir avec une conférence. Ce sera très interactif. Nous aimerions que le public entre en jeu», poursuit Marc Vonlanthen. Pour connaître les thèmes qui intéresseraient les citoyens et le soir qui conviendrait le mieux pour ces cafés, un sondage est en cours de réalisation.

Ces cafés se dérouleront dans différents bistrots de la ville afin de décloisonner les quartiers. «Le premier aura lieu au centre portugais», annonce Marc Vonlanthen. «Nous souhaitons qu’ils servent de trait d’union pour les populations qui ne se côtoient pas.»

Le programme automnal est déjà connu: Roger Brodard, le syndic de Romont, parlera du passé et des perspectives de la cité glânoise; une discussion autour de l’agriculture de proximité est prévue, tout comme une autre sur l’évolution et la création du monde appréhendées d’un point de vue scientifique et religieux. Marc Vonlanthen, physicien, évoquera, quant à lui, l’infiniment petit et l’infiniment grand.

L’organisation de ces cafés culturels devrait coûter 2000 francs par année. «Pour l’instant, nous avons zéro franc», indique Marc Vonlanthen. Qui note que les événements de l’automne pourront être mis sur pied grâce au réseau personnel des organisateurs. Pour la suite, ils espèrent trouver un appui financier auprès des commerçants romontois et de la commune. Ils ont également des idées pour le futur, comme inviter un représentant d’une communauté issue de l’immigration.

«Nous verrons comment fonctionnent ces cafés, mais nous serons contents si nous avons 15 à 20 personnes par soir», indique Marc Vonlanthen.

Tamara Bongard

Plus d’informations ou des propositions pour animer un café en contactant
romont-culture [chez] gmx.ch

>>> Sondage des cafés culturels

 

Un groupe de personnes, dans lequel Glâne Ouverte participe, souhaite organiser des cafés culturels à Romont, à partir de cet automne.

Comment doivent être ces cafés culturels qui pour qu’ils te donnent envie de venir? Ton opinion compte!

Merci de donner ton opinion en utilisant ce fichier PDF (à envoyer rempli à romont-culture [chez] gmx.ch) ou ce formulaire :

Etes-vous intéressé-e-s à participer à un café culturel ?
 oui non

Quel-s thème-s vous intéresse-nt ?
 Science Economie Religion Arts Politique Philosophie Ecologie Sports Education Cuisine
Autre-s :

Soir préféré :
 lundi mardi mercredi jeudi

Laissez-nous votre e-mail si vous désirez recevoir des informations :

© 2012 Glâne Ouverte Suffusion theme by Sayontan Sinha