avr 202014
 

Découvrez une villa solaire certifiée Minergie-P-ECO lors de deux journées portes ouvertes:

samedi 3 mai 2014 de 10h à 17h
dimanche 4 mai 2014 de 10h à 17h

En Bouley 41 à Romont.

Un bâtiment Minergie-P-ECO offre davantage de confort et des économies substantielles en matière de coûts énergétiques. Ici, ce sont des panneaux solaires qui assurent l’eau chaude sanitaire. Grâce à une importante isolation thermique, la seule chaleur du soleil assure l’essentiel du chauffage par effet de serre à l’aide de généreux vitrages. Un petit poêle à bois assure un appoint chauffage durant les plus mauvais jours de l’hiver.

Ces portes ouvertes sont une occasion rare de poser toutes vos questions concernant les économies d’énergie, les énergies renouvelables, les matériaux écologiques, le financement éthique, etc.

Plus d’infos sur le bâtiment
Téléchargez le plan d’accès

Autres d’infos auprès de:
Stefanie et Benoît Losey
En Bouley 41 | CH-1680 Romont
Mail: info@logiwin.ch

_______________________

Organisée dans plusieurs pays européen depuis 2002, les journées du soleil sont une excellente occasion de découvrir comment le soleil répond aux besoins énergétique d’aujourd’hui et de demain!

De nombreuses activités étonnantes sont proposées sur les thèmes chaleur solaire, électricité solaire, construction solaire et autres énergies renouvelables ont lieu dans divers pays européens et en Suisse.

Documents sur la Transition

 Transition  Commentaires fermés
mai 062012
 

Voici un documents utile pour ceux qui veulent se lancer dans la Transition, trouvé sur le site de Transition France :

Guide des Initiatives de Transition

Attention! Dans son nouveau livre (pas encore traduit en français), Rob Hopkins ne parle plus de 12 étapes mais d’ingrédients dont chaque initiative peut utiliser pour composer son menu:

http://www.transitionfrance.fr/wp-content/uploads/2010/10/ingredients-fr-ver5-1.pdf

déc 172011
 

Le mouvement Glâne Ouverte regroupe des hommes et des femmes de tous âges et tous horizons qui cherchent à réorganiser notre lieu de vie en développant des solutions locales, écologiques et solidaires pour garantir nos besoins fondamentaux, aujourd’hui et demain. Nous partageons la conscience que :

  • Nous sommes dépendants de ressources non renouvelables et lointaines, et leur raréfaction inéluctable demande une remise en cause de notre système ;
  • Notre manière de vivre, appelée communément « société de consommation », n’est pas envisageable à large échelle ni sur le long terme, notamment lié à ses effets sur notre environnement ;
  • Agir seul a peu d’impact, ensemble nous pouvons développer des projets importants en affirmant notre responsabilité de citoyens, tout en cherchant la collaboration avec les collectivités publiques et les autres organisations.

Dans notre quête d’alternatives, nous partons des principes et pistes suivantes :

  • Des changements sont nécessaires dans notre manière de vivre ensemble ainsi qu’avec notre environnement ;
  • Nous avons besoin d’élaborer une vision commune, motivant chacun à accomplir la transition nécessaire ;
  • L’ensemble des actions doivent permettre d’augmenter notre potentiel d’adaptation aux changements et aux crises à venir (résilience), en particulier en cherchant à relocaliser le plus possible les circuits de production et de consommation, et donc l’emploi ;
  • Dans un esprit d’ouverture, le mouvement valorise les démarches, les motivations et les compétences de chacun, et cherche à faire émerger l’intelligence et l’engagement collectifs pour l’épanouissement de tous.

En fin de compte, l’ensemble de nos actions visent à proposer un cadre de vie harmonieux pour nous et les générations futures.

Glâne Ouverte s’inspire des Villes en Transition et des écovillages. Le mouvement a été lancé le 22 février 2011 sous le nom Rézovie par des membres du SEL Glanois. La soirée Vision-2030 du 5 avril a montré l’envie d’œuvrer localement en respectant le vivant, de favoriser la simplicité, la collaboration et le bien-être. A la fin de cette rencontre, un Groupe de Coordination a été constitué pour travailler sur le texte de la vision et la suite du mouvement. L’association « Glâne Ouverte » a vu le jour le 29 août 2011. Entretemps, le film « Cultures en Transition » de Nils Aguilar, projeté en avant-première le 9 mai, a suscité l’intérêt d’agriculteurs et a eu beaucoup de succès auprès des 65 spectateurs. Cela nous a incité à choisir l’alimentation comme thème de notre premier Forum Ouvert.

mar 252011
 


http://vimeo.com/12691088

À Cuba, en Angleterre comme en France, des alternatives en marche témoignent avec force d’une transition culturelle en cours. Une transition qui serait la préfiguration d’un futur au-delà de l’insécurité alimentaire, des désastres écologiques et des aliénations dont nous souffrons présentement.

Les solutions montrées dans « Cultures en transition » excellent par leur simplicité, leur faible coût, voire leur gratuité, ainsi que par leur intégrité écologique. À l’échelle d’un balcon-potager ou à l’échelle de l’agriculture d’un pays tout entier, elles ont vocation à favoriser les économies locales, à fortifier les liens de voisinage, ainsi qu’à encourager la diffusion libre des savoirs. Intégrées au niveau des communautés locales, ces solutions permettent d’accroître la résistance des sociétés au choc extérieur et en particulier à la triple menace de la raréfaction du pétrole, du réchauffement climatique et de la déchéance imminente de notre système économique.

La transition dont parle ce film n’a rien d’une révolution abrupte et violente, mais davantage d’une évolution, lente et paisible, où nous nous inspirons de notre propre histoire, au lieu de rompre avec elle. C’est aussi un projet, collectif et convivial, qui se situe à l’opposé du projet d’exploitation industrielle de nos sols – dans les valeurs qu’elle véhicule, dans la temporalité différente qui la rythme, ainsi que dans sa vision plus globale des interrelations entre civilisation et nature : l’agriculture y apparaît en effet comme une véritable clef de voûte de notre culture.

Nous avons l’opportunité de projeter ce film en avant-avant-première au début mai, en présence du réalisateur qui répondra aux questions du public. Nous sommes à la recherche d’une salle… Si vous pouvez nous aider, merci de nous contacter.

mar 142011
 

Manuel de Transition – de la dépendance au pétrole à la résilience locale

Rob Hopkins

Extraits du livre en vue de la présentation du 5 avril :

Deuxième partie : Le coeur

Pourquoi il est déterminant d’avoir une vision positive

Les environnementalistes tentent trop souvent de pousser les gens à l’action en les effrayant à l’aide de visions apocalyptiques de l’avenir. La question que pose cette partie du livre est: « Qu’arriverait-il si nous abordions la question par l’autre bout, en illustrant une vision de l’avenir si attrayante que les gens se sentiraient instinctivement attirés par elle? »

Suite »

mar 012011
 
Ceci est un résumé de l’article « mouvement en transition » apparu dans la Revue durable n°38 – juin-août 2010

Le mouvement en quelques mots

  • But du mouvement : mouvement social planétaire se composant d’hommes et de femmes qui se prennent en charge pour réorganiser leur lieu de vie (village, ville, quartier, île, zone rurale, …) afin d’accroître sa résilience, càd. sa capacité à accuser le choc et à tenir debout en cas de pénurie de pétrole ou de nourriture[1]. Ils agissent sans attendre l’impulsion des pouvoirs publics locaux, mais avec l’objectif de les intégrer à leur démarche
  • Définition de la résilience : capacité d’un collectif à absorber, s’adapter après un choc aux nouvelles circonstances
  • Objectifs :
    • de vivre mieux grâce à une décroissance de la consommation d’énergie et de matières et, du coup, des émissions de gaz à effet de serre
    • Dans une autre vision de l’avenir, tous les choix collectifs et toutes les actions à mener sont orientés vers un « plan de descente énergétique » (Pade)
    • Afin d’accroître sa résilience, chercher à relocaliser le plus possible les circuits de production et de consommation, et donc d’emploi
    • Acquérir les qualifications qui deviendront nécessaires
  • Suite »

fév 242011
 

http://www.villesentransition.net/ – Villes et communautés en Transition (site officiel en français)

http://www.transitionfrance.fr/ – Territoires en Transition France

http://www.lecourrier.ch/index.php?name=NewsPaper&file=article&sid=446506 – article du Courrier, à la fin il y a « version romande » qui parle de projets en Suisse Romande

http://villesentransition.net/files/transition/guidedesinitiativesdetransition2502.pdf – Guide des Initiatives de Transition

http://villesentransition.net/files/transition/doc_transition_quebec.pdf – Guide PDF de Transition Quebec

http://eco-pratique.org/wp-content/uploads/2010/12/Transition-6-12-2010.pdf – « De dépendance au pétrole vers la résilience locale », PDF de présentation par Ferney-Voltaire en Transition

http://www.transitionnetwork.org/sites/default/files/Germes%20d’un%20avenir%20soutenable.pdf – « Les Germes d’un Avenir Soutenable », enquête 2009 sur le mouvement de la Transition au Royaume Uni

http://rezovie.ch/wp-content/uploads/Mouvement-Transition.pdf – document sur la Transition préparé par notre Marcel Coquoz

fév 242011
 

Nous sommes allés le dimanche 6 février au forum ouvert pour la transition à Ferney-Voltaire, c’était très enrichissant.

http://eco-pratique.org
Ils ont commencé à 2 le 6 décembre par un forum ouvert qui a attiré 30 personnes et a permis d’étoffer le comité. Le comité ne s’est rencontré que 2 fois avant ce deuxième forum avec 40 participants. Tout de suite un groupe de travail s’était formé (pour des jardins partagés), il y aura sûrement des nouveaux groupes après ce forum (sur l’énergie).

La réunion a commencé par le film sur la transition (http://vimeo.com/16000409), suivi par une discussion (première question posée: Par quoi commence-t-on?). Après, nous avons revu les idées sorties du premier forum et en rajouté des nouvelles:

Suite »

© 2012 Glâne Ouverte Suffusion theme by Sayontan Sinha